Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

TUESDAY WONDERLAND

BARTLLEBOOTH
TUESDAY WONDERLAND
TUESDAY WONDERLAND

L’attente et l’espérance ne sont pas forcément de bonnes choses. Ayant découvert E.S.T. sur FIP entièrement par hasard je suis tombé sous le charme de ce groupe venu du froid (la suède une nouvelle fois, ferais je une fixette ?). Après avoir acheté plusieurs albums et les avoir vu en concert en mai dernier (souvenir ému) j’attendais donc leur nouvel album Tuesday wonderland avec impatience. Hélas après plusieurs écoutes (je l’ai acquis il y a 3 semaines) ma déception même si elle s’est atténuée est toujours présente. Pourquoi ? Peut être tout d’abord par ce que j’attendais trop de cet album surtout...

FOURMIS

BARTLLEBOOTH
FOURMIS
FOURMIS

Pour ceux qui ont une mémoire (et les autres) il y eu il y a longtemps un premier ministre femme en France qui s’appelait Edith Cresson. Si rien ne lui fut épargné durant le temps de sa fonction elle eu un jour une sortie mémorable traitant les anglais de pédés et les japonais de fourmis. Ce ne fut pas une sortie très délicate(même vomitive) le rapport anglais/pédés me semblant plutôt abscond (il est vrai cependant que les homosexuels sont mis à toute les sauces, hélas, pour les insultes montant même aujourd’hui le retard sur l’acceptation non pas de l’autre mais de tous). Pour les japonais et...

(APERCE)VOIR

BARTLLEBOOTH
(APERCE)VOIR
(APERCE)VOIR

Voir ou apercevoir telle est la question……la question de quoi me direz vous → réponse à la fin de cet article en probable conclusion de cet article (et qui ne conclura rien bien évidemment). Bref nous sommes aujourd’hui dans un monde où l’image est reine, le travail en tertiaire est grandissant et donc nous contemplons un écran toute la journée, et le soir notre télé est reine aussi et l’écran est là aussi roi. Cependant à force de tout montrer on ne voit plus rien et notre cerveau n’imagine plus grand chose vu que tout lui est mâché par avance. Deux souvenirs cinéphiliques me reviennent en tête....

week-end

BARTLLEBOOTH
week-end
week-end

Petit week-end, au bord de la mer pour le samedi et logement à Nantes. Toujours un plaisir de retrouver ses amis on se connaît depuis des années on évolue on vieillit et on s’apprécie toujours. Pas de grands discours, pas de masques, juste le plaisir d’être ensemble. Pieds dans l’eau le samedi (la dernière fois de la saison ?) et absorption des derniers rayons de soleil automnaux sur la plage de la baule avec le sentiment du temps qui passe, surtout en contemplant les jumelles sur la plage. Dimanche matin dans le centre de Nantes et café terrasse du plus doux des effets. Le bonheur c’est peut être...

N'oublie pas d'où tu (vous) viens (venez)

BARTLLEBOOTH
N'oublie pas d'où tu (vous) viens (venez)
N'oublie pas d'où tu (vous) viens (venez)

N’oublie pas d’où tu viens est une phrase que j’ai entendu cette semaine en réunion et elle me revient à l’esprit en continuant sur le chemin d’un but que je me suis fixé. Quel but me direz vous lecteurs interneteurs surfeurs impatients. De lire à la suite dans l’ordre chronologique l’ensemble des romans constituant le 87eme district d Ed Mcbain (qui, quoi ,quezaco ?) 55 romans en tout…. Ed Mcbain de son vrai nom Salvatore Lombino a écrit toute sa vie sous le nom de Mcbain ou de Evan Hunter (il a signé sous ce nom le scénario des oiseaux de Hitchcock). La série du 87eme district a pour but non...

UNE PENSEE

BARTLLEBOOTH

Ayant eu la bonne (mauvaise ?) idée de venir en train et à pied au lieu qui me sert de bureau, l’air vivifiant du matin et le doux bruit de la Loire sous mes pieds m’ont fait venir une pensée de l’ordre du « il vaut mieux mentir 1000 fois à une personne, non il vaut mieux mentir 1 fois à 1000 personnes….non prenez plutôt un chewing-gum Émile » voici la pensée du jour Dans nos relations sociales , qui est le plus égoïste : celui qui agit sans penser à ce que l’autre voulait au même moment ou bien celui qui se dit que l’autre aurait du penser à lui avant d’agir

une citation

BARTLLEBOOTH

J ai lu ce week end le voyage dans les lowlands de Nicolas bouvier. Cet écrivain voyageur (ou voyageur écrivain) helvétique a écrit des récits de voyages d'une beauté indicible trouvant de la beauté et de la poésie dans le quotidien de l'ailleurs. je vous mets une citation lue ce we que j'ai trouvé bien belle. J y reviendrai je lis ces oeuvres completes et je pense qu il est devenu un compagnon de chevet comme peut l'etre Georges Perec. Petites vies précaires et mal foutues sous le ciel, ce soir étincelant :la leur, la sienne et aussi la mienne. Tous à chercher avec les aides qu'on trouve, une...

VICTIME DE DEPECHE MODE

BARTLLEBOOTH
VICTIME DE DEPECHE MODE
VICTIME DE DEPECHE MODE

Je me souviens (tiens première allusion à Georges Perec….) de Dave Gahan et de Depeche mode lors de mes premiers émois adolescents avec master and servant et tout le touin touin. Honnêtement je n’accrochais pas et cela dura longtemps (jusqu’au live 101et violator). Et puis là le départ d’Alan Wilder et les problèmes de drogue de Gahan ont fait que le groupe a implosé mais sans se désintégrer et ont suivi des albums sublimes (songs of faith and devotion avec le majestueux walking in my shoes) et ultra qui est à mon sens un chef d’œuvre. On a dans cet album un concentré de DM avec du rock et du synthétique...

<< < 1 2