Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Tête d'Halloween

BARTLLEBOOTH
Tête d'Halloween
Tête d'Halloween

Bon alors en ce 31 octobre, c’est le jour d’Halloween..... Vous vous en moquez ? Ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas les seuls. C’est une fête dont on peut se moquer facilement, récente, américaine ( quoi que) et mercantile. Tout pour qu’elle me déplaise à moi aussi mais.... Un coin de mon cerveau (le même qui défend Bibi phoque je crois) la trouve attendrissante. Entendons nous bien, le coté masque de monstre plus laid qu‘effrayant, hamburger à la toile d’araignée et les nems à la citrouille, très peu pour moi. Cependant le coté imaginaire enfantin et distribution des bonbons dans la communauté...

SUDO QUOI ?

BARTLLEBOOTH
SUDO QUOI ?
SUDO QUOI ?

Peu de temps ce soir, retour de déplacement et après une journée de travail,j’ai acheté le monde pour un le lire dans le train et suite à cette lecture j’ai tenté de faire la grille de sudoku (spéciale dédicace à JLS)....l’aimable journal qualifiait la grille de facile (journal du 31/10) et j’ai échoué lamentablement tel un Charlie Brown jouant aux dames contre Lucy..... Mon égo en a pris un coup, je tenterai la grille de télé Z la prochaine fois, peut être que le niveau de facile est plus...... Facile Une dernière chose, j’ai menti et je ne suis pas fièr, je n’ai pas ramassé de pommes..... Désolé...

La stratégie des antilopes Jean Hatzfeld

BARTLLEBOOTH
La stratégie des antilopes Jean Hatzfeld
La stratégie des antilopes Jean Hatzfeld

Ce livre clôt un triptyque sur le Rwanda. Jean Hatzfeld, ancien grand reporter et grand connaisseur de l’ Afrique avait déjà écrit un livre sur les victimes du génocide (dans le nu de la vie) et les bourreaux (Une saison de machettes). Avant d’entamer ce livre, j’avais lu les précédents, marqué par la lumière que l’auteur réussissait à mettre sur les méandres tortueux de l’humanité et de sa cruauté. La stratégie des antilopes reprend l’histoire à la sortie des bourreaux des geôles rwandaises suite à un pacte de réconciliation nationale. Comment rassembler bourreaux et victimes dans un même lieu,...

à nous deux les pommes....

BARTLLEBOOTH
à nous deux les pommes....
à nous deux les pommes....

Départ ce samedi pour un week-end en normandie. Je me tâte pour amener mon amie la vache car elle a l’air de s’ennuyer chez nous mais j’ai peur que ses amies rejette ses couleurs avant-gardistes.... Au programme ramassage des pommes pour la nouvelle cuvée de cidre. Retour que lundi soir bon week-end à tous et à bientôt

Gaston sors de ce corps.....

BARTLLEBOOTH
Gaston sors de ce corps.....
Gaston sors de ce corps.....

Il y a des signes qui ne trompent pas et je connais déjà le coupable.... résumé de la semaine Vous vous souvenez de la magnifique photo de mon bras transformé en homard bouilli suite à une manipulation malencontreuse de casserole d’eau bouillante, voici le résultat une semaine après. Moi le Mia des Mia,le roi de la cuisine se faire avoir par un geste aussi simple, cela aurait du me mettre la puce à l’oreille.... de plus que déjà le même jour j’avais attaché mon vélo en gare d’Amboise le matin et lors de mon trajet retour je me rappelais d’un coup que la clef de l’antivol était sur le clavier de...

Le jour où j'ai pensé (re)devenir communiste....

BARTLLEBOOTH
Le jour où j'ai pensé (re)devenir communiste....
Le jour où j'ai pensé (re)devenir communiste....

Oui vous avez bien lu..... alors que le journal l’humanité est au bord du dépôt de bilan et que le pourcentage de représentativité du parti communiste devient équivalent au parti des sioux du Berry, l’espace d’un court instant mon cerveau névrosé s’est dit : -« mais bon sang, tout serait plus simple si il n’y avait qu’un décisionnaire, qu’une norme » et là mon cerveau névrosé s’est éclairée d’une lumière diaphane et s’est dit à lui même - « pauvre con (oui je sais mon cerveau névrosé est vulgaire, désolé), avec une norme tu n’aurais rien du tout entre les mains » ce discours de moi vers moi vous...

L'élégance du herisson Muriel Barbery

BARTLLEBOOTH
L'élégance du herisson Muriel Barbery
L'élégance du herisson Muriel Barbery

Comment parler d’une oeuvre (et en l’occurrence d’un livre), non pas de manière objective (je crois que l’objectivité n’existe pas) mais en se détachant au maximum du tapage médiatique qui peut avoir lieu autour, des ventes ou de la personnalité de l’auteur ? C’est plus simple à dire qu’ à faire car tout vous y ramène, du bandeau sur le livre à une photo de l’écrivain(e) idéalement placé ou des articles de presse qui ne parleront à aucun moment du livre mais au choix des lubies de l’auteur, du phénomène éditorial ou que sais je encore.... Comment aborder l’élégance du hérisson ? Les médias ne se...

5 minutes... et après ?

BARTLLEBOOTH
5 minutes... et après ?
5 minutes... et après ?

Bon ce soir il fallait éteindre les lumières entre 19H55 et 20h....je dois avouer que cela m’était sorti de la tête mais ma femme est arrivée à 19H54 précise et a coupé toutes les lumières.... un geste qui coûte rien, qui dure pas longtemps et à 20H en avant fanfan on a tout rallumé..... Un geste oui mais après, qui doit agir ? Nous tous , le gouvernement, les aliens ou le pape ? Faire ce que l’on peut sûrement pour oser se regarder dans la glace le matin mais que proposer en idée(s) globale(s) pour à la fois nourrir la planète, permettre au tiers monde d’évoluer et diminuer notre impact occidental...

Le roman de Bergen ( L'aurore tome 1) Gunnar Staalesen

BARTLLEBOOTH
Le roman de Bergen ( L'aurore tome 1) Gunnar Staalesen
Le roman de Bergen ( L'aurore tome 1) Gunnar Staalesen

Il est parfois des écrivains qui ont de l’ambition. Non pas forcément de révolutionner un style littéraire ou LA littérature mais de tenter de faire quelque chose d’important qui embrasse beaucoup de chose. C’est sûrement ce que voulait faire Gunnar Staalesen avec son roman de Bergen. L’ambition de l’auteur était d’embrasser la vile de Bergen sur une échelle géographique (la ville, ses rues ,quartiers etc.) et une échelle temporaire ( le XXeme siècle). Nous voici donc avec le premier tome et la nuit de St sylvestre permettant de basculer vers ce XXème siècle. Un meurtre a lieu, qui est le coupable...

Poissard, forcément poissard

BARTLLEBOOTH
Poissard, forcément poissard
Poissard, forcément poissard

Quand on est con on est con chantait Georges Brassens, et jusqu ici tout va bien disait un des protagonistes de la haine. Jusqu’ici tout allait bien donc, nous étions vendredi soir le retour en train vide vous avait été narré précédemment, je croyais à ma bonne étoile et la France s’apprêtait en principe à se venger tel un super héro de mon enfance en écrasant les méchants pumas argentins qui lui avaient fait bobo. Il fallait avant se nourrir et dans un soucis de simplicité les pâtes cuites dans l’eau bouillante semblaient un choix judicieux... il l’était jusqu’au moment d’égoutter les dites pâtes,...

1 2 3 > >>