Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Ceci n'est pas un poisson d'Avril

Publiée un premier avril, ma chronique sur mon déplacement à Lille aurait pu être un poisson, mais non, tout était  vrai (d’ailleurs mon red baron/snoopy) est là pour en témoigner. Tout aussi vrai que ce qui va suivre.

 

Rien à dire sur ce séjour express à Lille, si ce n’est qu’il faisait beau, que le maroilles ne donne pas forcement mauvaise haleine, que les gens sont sympa et que le TGV est un outil formidable (2H40 Tours Lille…). En plus il fut à l’heure, pas comme tous les trains en direction de Paris, sujets à des retards conséquents du à une panne éléctrique en gare de Tours. C’est là  que vous vous dites « on s’en fout », ce que je comprends mais imaginez
le retour pour moi dans un train classique la veille au soir, le seul train de disponible (3 wagons) devant contenir les passagers des quatre navettes du soir…j’enviais un moment l’espace vital des sardines en boite…


 

Retour le soir en gare de St pierre Des Corps après avoir hésité à descendre à Roissy Charles de Gaulle (mais j’ai peur de l’avion) ou à Marne la vallée

(étant déjà le roi des Mickey, que faire d’un séjour dans une sous principauté ?).  Une ½ heure d’attente dans une salle créée à cet effet et deux personnes déjà présentes. Arrive alors un homme que le politiquement correct a affublé du terme de « gens du voyage ». Posant ses sacs plastiques, il demande alors à la cantonade (terme un peu exagéré vu  que nous étions trois) d’une voix un peu avinée  Il est quand le train pour Vierzon ? Tu sais toi   ? Le tu étant là utilisé à la place du vous, la demande semblait collective mais mon voisin le plus proche se levât alors pour fuir dans les limbes de la nuit (oui je sais j’en fais trop), l’autre s’affaissant dans son siège comme si il n’avait pas existé. Prenant mon courage à une main (l’autre tenant un livre) je lui répondit que cela devait être le train pour Bourges (vagues souvenirs géographiques de votre serviteur). Je lui dis alors d’une voix neutre mais aimable qu’il se
rende à coté demandé au bureau des voyageurs (oui il y a un bureau des voyageurs à St Pierre des Corps). Oui mais tu comprends (le tu étant là pour moi seul) je viens de Marseille, je n’ai pas de billet…tu ne veux pas aller demander toi ? Que faire ? Je me sentais dans un moment charnière de mon existence où chaque parole, chaque geste pouvait avoir une énorme conséquence…je pris alors mon sac (pas fou) et me rendait au fameux bureau et confirmer à mon nouvel ami que le train de Vierzon s’arrêtait à Bourges… rassuré en  partie, mon camarade me proposât alors une cigarette, que je refusais poliment lui allumant la sienne tranquillement…euuuhhhh c’est interdit cela…. Pas grave me répondit il, je la cache…soit… T’as pas un téléphone portable ? Courageux mais pas téméraire, je lui répondis d’un non franc et massif… il y eu alors un débat un peu stérile sur les arrêts Vierzon et Bourges me rappelant le
sketch de Raymond Devos  sur Il est quand le train pour Caen ? Cela faisait gag, je pensais qu’un ami me faisait un poisson, mais non et c’est avec soulagement que je vis mon train arriver et  remerciait toute divinité responsable de ma non utilisation de la ligne  Tours  Vierzon… je saluais mon ami lui expliquant une dernière fois sur quel quai son train allait arriver (il était visiblement analphabète) et partais heureux vers un destin plus anonyme…

Commentaires

CéCé (Mme Patate) 01/04/2008 23:15

C'est beau ce que tu a fait !!!!! moi je suis pas courageuse j'en vois un aviné, du voyage ou non ... la seule reaction que j'ai c'est de fuir ... ca me fait trop peur !