Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Je pense souvent à Louis Ferdinand Céline Sture Dahlström

 

Et vous ? Pensez-vous souvent à Louis Ferdinand Céline ? Pour ma part c’est plutôt rare mais pour le narrateur de Sture Dahlström, c’est plus que  d’y penser. Nous voici donc face à un contrebassiste de Jazz, qui découvre Céline par hasard, découvre qu’en plus qu’il ne vit pas très loin de chez lui et qui suite à un concours de circonstance le fait passer en fraude dans sa contrebasse et découvre à cette occasion que le son de l’instrument est bien meilleur avec l’auteur à l’intérieur… Si l’idée est bonne (et c’est sur cette base que j’ai fait l’acquisition de ce livre), la réalisation elle est un poil poussive et
n’est pas à la hauteur du sujet initial. Un livre anecdotique d’un auteur de la beat génération suédoise qui a mal vieilli. Il y a deux autres nouvelles dans ce livre, pas inintéressante mais rien de renversant non plus. On sent l’honnêteté de l’auteur mais cela ne fait pas tout

Commentaires