Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

la chronique du schtroumf grognon

Bon c’est samedi, je suis en route pour la Normandie, et pour ne pas que vous m’oubliez pendant cette mini escapade, une petite chronique de schtroumf grognon. Figurez vous que hier j’ai lu le figaro…oui je sais mais mon pourvoyeur du Monde me les fournit aussi et il faut être ouvert d’esprit…ce qui est sur c’est qu’il y a à boire et à manger mais voilà le chiffre qui tue, 73% des français sont choqués de la décision du tribunal de Lille pour le désormais mariage annulé. Mais choqué de quoi ? Que la justice ai rendu un verdict ? C’est son boulot. Que la décision ne plaise pas ? Ce n’est pas un concours de popularité et l’homme et la femme avaient l’air d’accord sur la décision. Mais l’opimouton publique a fait son œuvre. Comme d’habitude tout est résumé sur une histoire de virginité alors que tout est dans la notion de mensonge sur ce que la justice dans ce cas considère comme un élément essentiel, cette fameuse virginité. Est-ce essentiel ? Pour 90 % des gens surement pas, mais pas de bol pour elle, elle est tombée sur un type des 10 % restants. Elle devait surement savoir que pour lui c’était important, sinon elle lui aurait dit, et c’est sur que pour débuter un mariage, il y a mieux pour entamer une relation de confiance dans son couple…cocasse pour moi de dire cela en ayant fêté mes 10 ans de mariage hier… J’ai quand même dans le coin de la tête une petite lumière qui me dit que tout ce battage est fait car le couple était musulman alors qu’on annule un mariage civil. Maintenant, on peut être choqué par la loi qui permet d’annuler un mariage en mentant sur un fait essentiel , mais c’est la loi qu’il faut changer, pas la décision de justice.

Commentaires

Idothée 02/07/2008 09:52

HEU ......HEU.......Moi je me demande comment ça se fait que personne ne s'est demandé combien de mariages risquent d'être annulés sur cette notion de mensonge ???????????Et aussi, comment il est possible de discossier le fait de mentir de l'objet du mensonge sauf par un artifice cérébral quasi intenable ?Et aussi, qu'il n'est pas possible quand on s'exprime sur une décision de justice de penser seulement aux personnes concernées par le procès en question ?Et aussi, que l'Islam d'aujourd'hui n'est pas celui d'hier, que sa "lecture" des textes est prise dans un contexte de perte de sens général qui conduit au pire (l'Islam n'est évidemment pas le seul exemple du pire)Que de nombreuse jeunes filles font appel à la chirurgie pour leur virginitéDe nombreuses autres aujourd'hui partent au bled "en vacances" risquant de se retrouver mariées ?(Trois la semaine dernière rencontrées dans le cadre de mon travail craignent ses vacances )Que cette annulation sur ce mensonge précis s'imagine mal s'il s'était agit de non mulsumansEn ce qui concerne la jeune mariée on peut se poser pleins de questions et effectivement regretter qu'elle souffre aujourd'hui mais on ne peut pas le lui épargner au risque de confronter d'autres femmes à de telles décisions de justicepourquoi elle a pas attendu avant de lui dire ça effectivement ?La justice est loin d'être une affaire privée. l'histoire individuelle sort du privé dès qu'on y fait appel, elle entre dans le social. Elle participe du discours social.Et chaque individu s'en débrouille comme il peut. On ne peut en attendre que ce qu'elle peut apporter : le constat d'un fait, sa reconnaissance en tant que préjudice, une eventuelle indemnisation financière et c'est tout : pas de guérison, pas de pardon.Là le préjudice reconnu c'est le mensonge sur la virginité.Sur la vie sexuelle.Si vraiment on pense que ça n'a rien à voir avec une certaine pratique de la religion musulmane, ça veut dire qu'il va falloir que les couples futurs soient parfaitement transparents avant de s'engager. qu'ils n'oublient surtout pas de se raconter TOUTES leurs histoires de fesses....Même la fois au bal de mchin où ils avaient un ptit' coup dans l'aile et qui compte pas ?La transparence complète, c'est hyper risqué ....C'est oublier aussi que le langage est structurellement menteur et que dans la rencontre il y a toujours une part de semblant.Une parure pour plaire qui n'est pas complètement du vrai. Sinon la séduction fonctionne pas....: )

bartllebooth 09/06/2008 21:02

oui personne n'a pensé à elle en detournant une décsision de justice qui lui convennait pour un pseudo débat qui dessert plus qu'il ne sert ceux qui lont lancé

Thom 08/06/2008 22:08

Merci, Barttle !Je pense exactement comme toi, et je n'ai pas vu grand monde de notre côté (je voulais d'ailleurs écrire un édito là-dessus et puis je n'ai pas eu le temps). J'irai même plus loin : la première intervention de Dati, unanimement conspuée, ne m'avait pas spécialement choqué, dans la mesure où elle est par définition la garante des décisions de justice et se doit de couvrir les magsitrats dans un cas comme celui-ci.Bref. Comme tu dis, ce n'est pas une question de virginité. C'est d'autant plus absurde, ce raisonnement, que la question ne se serait même pas posée s'il s'était agit d'un couple catholique. Les orfraies hurlant après cette décision au nom d'une multitudes de libertés qui n'ont rien à faire dans l'histoire se rendent-elles comptent que dans le fond, ce sont elles qui développent un sous-texte islamophobe. En temps que petit-fils de musulman, j'ai surtout été étonné que pas une voix ne s'élève pour rappeler que la virginité de la mariée n'est absolument pas réclamée par l'Islam - pas même chez les fondamentalistes !En somme, et comme tu le dis très bien : si la loi est mauvaise, qu'on la change. Mais qu'on laisse les femmes, les musulmans et les juges en dehors d'erreurs législatives qui les dépassent...quand on sait que la pauvre fille dont le mariage a été annulée a complètement sombré depuis dans la dépression - pas à cause de l'annulation qu'elle voulait... à cause de la polémique. On se demande qui a pris de la peine de pensée à elle, vraiment...