Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Amos Lee Last days at the lodge


Amos Lee est considéré (à tort ?) comme un chanteur de jazz….tout cela parce qu’il enregistre pour blue note, le célèbre label, qui a publié des disques de  jazz exclusivement il y a bien longtemps mais qui c’est depuis un peu diversifié….Diversifié ne veut pas dire renier, et si Amos Lee n’est pas un jazzman, le jazz n’est tout de même bien loin, non pas dans un aspect improvisation mais en ce sens   qu’il embrasse tout une partie de la musique « roots » américaine. Jeune chanteur de 28 ans, ce « last days at the lodge » est cependant son troisième album. Sa musique pourrait être qualifiée de folk, country et soul. Folk dans un coté acoustique, country dans son coté racine  et soul pour une voix que ne pourrait renier les meilleurs chanteurs noirs américains. Sa voix est son plus bel atout, ses compositions ne sont pas loin non plus et écouter un disque du monsieur, c’est être très vite entouré d’une musique chaleureuse, douce amère, nous emmenant peut être pas dans des paysages inconnus mais dans un endroit avec une bien belle vue (un bien bon son ?). C’est peut être aussi la limite de ce disque, voir de l’artiste, un petit manque d’aspérité, d’audace, peu de chemins de traverse. Ce n’est cependant pas rédhibitoire,  car c’est tout de même bien agréable à l’écoute et c’est un disque parfait pour réchauffer son âme et son intérieur alors que les premiers frimas automnaux arrivent.



Commentaires