Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Signe des temps

Bartllebooth
Ce fût donc un week-end 100 % nantais, familial et amical, prolongé par l’amont (pouf pouf)en partant dés le vendredi en début d’après midi (Honte à la famille Bartllebooth qui a enlevé ses filles de la main éducatrice de l’institutrice avec 3 heures d’avance...).
Plus les années passent, plus nos connaissances migrent vers l’ouest, un peu comme si elles avaient entendu l’appel des village people... quoi que pas pour les mêmes raisons... enfin je crois...
Nous enfourchâmes donc notre paquebot à roues pour filer vers le soleil et tout d’abord la banlieue Sud de Nantes , après avoir subi une opération escargot sur Angers ( de qui ? Pourquoi ? Hélas nous ne fûmes même pas informé.... cela limite du coup la portée de la dite opération), et des bouchons qui semblent traditionnels sur le périphérique nantais... Vertoux, son port (non pas vu ), sa plage (non pas vu non plus), et ma famille surtout , oncle tante et cousines.... Une soirée passée dans le jardin (magnifique ) à boire au départ un Vigneau Chevreau moelleux 99   (hélas) éventé ou passé (choisissez le mot  qui vous convient) et qui nous fis nous rabattre tout d’abord sur du pousse rapière ( toujours aussi bon cela) puis un rosé nantais bien agréable en cette soirée chaude et pleine de promesses de l’été. On a parlé parlé parlé, pris du bon temps, ce fut bien plus qu’agréable...essentiel.

Le samedi changement de maison d’hôtes (on a de la chance chez les Bartllebooth d’avoir autant de gens prêt à nous accueillir) pou aller de l’autre coté de Nantes, soit la commune d’Orvault ( Notez du coup que nous n’avons pas mis les pieds à Nantes ... ) chez mon témoin de mariage, meilleur ami et hôte de première classe qui mis les petits plats dans les grands dés le début ( il y a comme une forme de concours larvé entre nous sur les plats préparés et les  gagnants sont nos familles, notre plaisir et notre amitié). On débutât donc le midi avec des tomates farcies à la fêta et autres aromates, des crevettes marinées et  une côte de boeuf, un bordeaux blanc, du rosé ,bref l’été.
La veille au soir j’avais juste eu le temps de voir sur facebook, qu’une amie  commune, que je n’avais pas vu,pour ma part, depuis plus de 10 ans et qui habite sur Nantes était sur place le même jour... allez hop petit coup de fil et invitation pour la soirée...
courageux, nous aurions été dans le centre ville de Nantes, mais la chaleur en plus de faire fondre la glace a tendance à faire fondre le courage également... je m’étalais plutôt comme une loque dans le jardin.
Il revint pour préparer en fin de journée une forme d’apéritif dînatoire avec quelques ressassées excellentes du midi (  tomates ,crevettes), moi mettant la main à pâte pour une verrine concombre chèvre... Nous nous retrouvâmes donc tous , changé et pareils, six enfants gambadant gaiement, nous testant de l’extra brut au brut et au demi sec de chez Vigneau Chevreau (une fois de plus ),  parlant sur tout et rien, la vie quoi .  Finalement le temps n’a pas d’emprise sur ce que nous sommes, juste sur ce à quoi nous ressemblons, espérons juste que l’on ne mette pas 10 ans à se revoir.
Nous rentrâmes  dans la maison pour le dessert (compote fraise rhubarbe et mousse au mascarpone), dessert délicieux mais  la mousse au mascarpone qu’avait déposé délicatement à la poche à douille mon témoin me faisait penser à ...à ....je suis un salaud de moquer de toi mon cher Christophe
Le dimanche fut lui plus léthargique, un matin à flemmarder, juste ponctué par une partie de palet bretons, de St jacques au parmesan, et moi fouillant dans les cd pour dénicher Sign of the times de Prince, que j’écoutais dans ma voiture sur la route du retour. Ce disque a du sortir à peu près au moment où nous sommes connus  (1987), et je me remémorais les paroles tout en écoutant la chanson visionnaire et pessimiste , toujours d’actualité 22 ans plus tard, et ce final « let’s fall in love, get married, have a baby, well call him nate...if it’s a boy ». Pas de Nate dans les parages , mais un Jules, un Léo, un Martin, une Louise une Amandine et une Mathilde.... préservés après 22 ans, malgré des hauts, des bas, nous avons  tous survécus à un monde qui nous dépasse (trop) souvent, perdus de vue, nous nous sommes retrouvés et la vision de tous ces enfants me fait dire que nous avons réussi l’essentiel...Signe des temps ?

Commentaires

bartllebooth 23/06/2009 22:50

pour la compote il faut que tu fasses invitre chez les guillouxPhilippe, il est vrai que l'extra brut est...extra on peut y aller si tu veux quand tu viendras

CéCé Mme Patate 22/06/2009 23:12

"compote fraise rhubarbe et mousse au mascarpone"J'en veux !!! j'arrive !!!BisousCCC

phb 22/06/2009 19:33

Hiboux, cailloux, choux, genoux,...., Vertoux....Il n'y a malheuresement pas de plage à Vertou, mais un agréable jardin où il fait bon se retrouver en famille.Merci pour l'Extra Brut qui a régalé quelques jours plus tard le reste de la famille.Revenez quand vous voulez.

Bartllebooth 22/06/2009 21:24


on reviendra cela est sur biz