Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Comme un (Chant)oiseau au Mont St Michel

Bartllebooth
C’est donc un retour internetien après deux semaines d’inactivité pour cause de vacances. Le hasard faisant bien (ou mal) les choses, je suis de retour le jour de mon anniversaire, Une 37eme année de passée et prêt à débuter une 38eme. Il y a quelques années, l’espérance de vie aurait fait dire que j’étais juste au milieu du pont, la phase descendante débutant mais l’évolution montre plutôt que l’escalade vers le point culminant n’est pas encore arrivée (sauf accident de parcours que je ne  souhaite ni à moi ni à personne d’ailleurs...).
Que dire de ces deux semaines de vacances ? Méchant je dirais pluvieux car la pluie fut bien présente dans le cotentin, mais la chaleur d’un séjour familial empêche toute sinistrose., ainsi que la beauté du littoral.
 
Le cigare du vendredi fut bien fumé ( au grand dam de Madame ) et fit bien débuter les vacances sous des volutes de fumées bleutées.

 
Nous nous rendîmes bien évidemment à Poilley et le séjour fut à la hauteur de mes ( de nos ?) espérances. 3 jours de bonheur ponctués au milieu par une échappée domico-matinale au mont St Michel. Que dire de ce lieu que j’ai visité plus de quinze fois ? Et bien qu’à chaque visite je suis toujours autant estomaqué par la beauté du site, par sa magie, par l’incongruité de la présence de cette abbaye, de cette ville. Mes ennuis  de canne m’empêchèrent de gravir le mont jusqu’en haut  .Je pris place sur une terrasse en compagnie de la partie masculine de nos amis, contemplant la marée montante qui grâce à un cœfficient conséquent  permettait d’entourer le mont presque entièrement d’eau.   Je contemplais aussi tous les oiseaux du mont St Michel, picorant à droite, à gauche les restes de nourritures diverses et variées laissées par une horde de touriste. L’avantage en se rendant tôt au Mont, c’est que l’on arrive avant la horde et en partant pas trop tard dans la matinée, on contemple cette horde arriver tout en fuyant.
Le reste de la semaine fut lui ornais, à préparer les 60 ans de mon beau père et nous arrivâmes à la vitesse de la lumière à ce jour, mon anniversaire mais également dernier jour des vacances.
Demain, il faudra reprendre le boulot, ce qui permet de payer les factures.
Un bilan de ces deux semaines : du repos pour un pied hélas par encore tout à fait réparé, de bons moments des souvenirs plein la tête, des promesses pas encore concrétisées, et une pensée pour les oiseaux du Mont St Michel, volant et se nourrissant dans ce capharnaüm, mais se protégeant dans les interstices que proposent ce lieu aux mille visages, se créant une bulle de protection pour (tenter de ) vivre au mieux. Finalement, ne sommes  nous pas  tous comme ces oiseaux ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires

Mr Patate 15/08/2009 20:28

Je n'arrete pas de le dire à ta soeur => Bien qu'agréable cette région est vraiment trop pluvieuse pour des vacances d'été. Mais je pense que l'an prochain, je n'y couperais pas au moins pour une semaine... A suivre !