Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Nos retrouvailles

Bartllebooth
C’est comme rencontrer une  vieille amie au coin de la rue, pas vue depuis allez 10 ans au moins, quinze voir.... On s’était croisé une fois ou deux mais à peine si l’ on s’était dit bonjour, une politesse de l’instant.
Amie, amante, maîtresse elle m’avait accompagné dans ma jeune vie d’adulte, peut être même formé ( ou formaté) un peu... et puis nous nous étions quittés pas en très bon terme, sur un malentendu, sur ces changements dans le couple qui font qu’on ne sait plus si c’est parce que l’on a changé que l’on se sépare ou parce qu’on ne supporte plus  ce que l’on acceptait au début de la relation. Cette rupture, je l’avais narrée il y a quelques temps déjà, et puis je n’y pensais plus...
Jusqu’ à ce matin où la radio révèle à mon cerveau plein des rêveries de la nuit, qu’elle aurait changé... Pour me plaire peut être.... pour me reconquérir... mon égocentrisme se glorifiant comme le morning glory d’oasis.... enfourchant ma bicyclette, avant de prendre mon train je me précipite vers Elle qui est Il en fait, un journal... Libération, je pose mon argent, prend l’exemplaire dans les mains et là c’est comme si c’était le premier jour de notre rencontre, comme si elle  (il) était plus jeune et moi moins vieux, comme si nous nous étions quittés la veille.... nos route se sont séparées et là ce matin se sont croisées de nouveau.... À sa vue ce matin, je me dis que l’on va peut être refaire un bout de chemin ensemble, sa plastique ( la maquette) est belle, lumineuse simple  et accessible, et son fond semble moins pédant, sans être mièvre... J’ai  tout pardonné sur instant, nos fâcheries, nos incompréhensions. Nous sommes repartis bras dessus bras dessous, comme nous l’avions fait tant de jours, moi espèrant que ce ne soit pas un feu de paille, mais la fin de notre parenthèse.

le site du journal

Commentaires

Mr Patate 10/09/2009 22:36

Comme je te comprends... J'ai toujours aimé ce journal et je ne me suis jamais délié de lui. Je suis juste passé du format papier au format éléctronique en gardant une forte nostalgie de l'époque où chaque matin de lisais devant mon café ces feuilles vibrant au vent...

CéCé Mme Patate 08/09/2009 11:21

T'est bète je me suis demander qui ça pouvais être....!!!!! BisousCC