Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

FOURMIS

BARTLLEBOOTH
Pour ceux qui ont une mémoire (et les autres) il y eu il y a longtemps un premier ministre femme en France qui s’appelait Edith Cresson. Si rien ne lui fut épargné durant le temps de sa fonction elle eu un jour une sortie mémorable traitant les anglais de pédés et les japonais de fourmis.   Ce ne fut pas une sortie très délicate(même vomitive) le rapport anglais/pédés me semblant plutôt abscond (il est vrai cependant que les homosexuels sont mis à toute les sauces, hélas, pour les insultes montant même aujourd’hui le retard sur l’acceptation non pas de l’autre mais de tous). Pour les japonais et les fourmis…..pas de jugement me direz vous (et vous aurez raison) ma connaissance des japonais se limitant à quelques romans ne permettant pas d’émettre une opinion. La diversité de l’esprit humain rend difficile tout appréciation collective d’un groupe, une flopée d’exceptions pour une règle générale…
 
En fait la symbolique fourmi m’est revenue à l’esprit hier soir suite à quelques menus minis déboires professionnels qui ont contrarié ma fin de journée. Rien de grave rassurez vous mais le sentiment que le fantasme de tout patron (nota benne : tenter de ne pas parler comme Arlette) est d’avoir de belles fourmis travailleuses dures à la tache n’abandonnant pas mais surtout, surtout ne remettant pas en cause l’opinion de la hiérarchie. Cependant un petit soldat réfléchis t il ? Si l’on réfléchis nous sommes à même de remettre en cause une procédure au lieu de l’appliquer bêtement mais c’est alors considéré comme être contre et si l’on ne réfléchi pas et on applique bêtement nous ne sommes pas impliqués pour l’amélioration de l’entreprise. Une équation à X inconnues en somme et finalement un raccourci sur la vie et ses contradictions….baisses la tête, fléchis les genoux et garde l’échine courbée car aucune tête ne doit dépasser.
 
La petite claque d’hier a de toute façon été diluée par une écoute d’un duo  posthume Peter Gabriel/Nusrat Fateh Ali khan  dans mon paquebot
(signal to noise sur l’album Up) et par un bon whisky, signe d’une chose finalement insignifiante. Je dois juste apprendre à travailler en fermant la bouche et ne pas avoir l’air ironique en ne disant rien pour donner le change,
un bon chantier pour l’hiver.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
T
mais oui, tout est beau, on est les meilleur, mais oui les chiffres y sont jolis, mais oui, y faut etre pragmatique et dire a JC et à BTZ qu'on est les meilleurs et qu'on peut tout faire.<br /> Comme le dit mon nico:" le Père Noël c'est les parents"<br />  
Répondre
A
Mon cher Nico tu connais mon avis sur la question et ton écrit me fais pensé irrémédiablement à cette chanson d'un groupe qui a toujours dénoncé les problèmes en musique et très souvent de façon ironique et qui demande que l'on s'y penche de plus prés:<br /> Bienvenue mes amis,Venez, venez, venez.Vous êtes tous invités,Soyez les bienvenus en Chiraquie.<br /> Ici c'est chez toiOui mais ferme ta gueule, ferme ta gueule,Ici y'a un roiEt des seigneurs qui font c'qui veulentIci y'a des loisMais seulement pour le peuple, seulement pour le peupleL'immunité en suprême privilègeLa justice en l'état d'siège.<br /> Bienvenue oh, oh, en ChiraquieDémocratie s'fait monarchieT'étonnes pas si ca chieBienvenue oh, oh, en ChiraquieBienvenue et constate le gâchis<br /> J'entends les cris de la rueMais au château ça reste sourdTant qu'le peuple paie la dîmeCa festoye à la courSi t'appelles au secoursOn ressort les beaux discoursVoilà les bouffons du roi qui dansent et gesticulentLeur mission: faire passer la pilule !Leur méthode: de promesses en mensonges sans le moindre scrupuleMais dîtes-moi, dîtes-moi, dîtes-moi, dîtes-moi,Qui est encore crédule ?<br /> Bienvenue oh, oh, en ChiraquieDémocratie s'fait monarchieT'étonnes pas si ca chieBienvenue oh, oh, en ChiraquieBienvenue et constate le gâchis.<br /> Pourtant qu'il est valeureuxSi souvent, si souvent, si souvent victorieuxSi souvent victorieuxDétournements de fonds;Emplois fictifs;Abus d'biens sociaux;HLM de Paris;Contemple les victoires de notre roiDans sa guerre, dans sa guerre, dans sa guerre contre la loi.<br /> Ici c'est chez toiOui mais ferme ta gueule, ferme ta gueule,Ici y'a un roiEt des seigneurs qui font c'qui veulentIci y'a des loisMais seulement pour le peuple, seulement pour le peupleLe message est clair pour une foisToi et moi on s'appelle "France d'en bas"<br /> Et même si ta vie est un combatSache que tout le monde s'en bat dans leurs débatsOn est juste des statistiquesDes braves bêtes bien sympathiquesDes marchandises qu'on oublie au fond de l'arrière-boutiqueValeurs marchandes de leurs traficsC'que j'vois c'est pas du cinémaCette fois c'est pas qu'du CoppolaC'est au sommet de l'étatQue règne leur mafia.<br /> Bienvenue oh, oh, en ChiraquieDémocratie s'fait monarchieT'étonnes pas si ca chieBienvenue oh, oh, en ChiraquieBienvenue et constate le gâchis.<br /> SINSEMILIA
Répondre