Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Nous nous sommes tant aimés

BARTLLEBOOTH
Dans mon jeune temps (et oui j’ai été jeune par l’age même si je me fais traiter de vieux con depuis l’age de 12 ans), le premier geste du matin était en me rendant en cours d’acheter le journal Libération. Je n’ai que rarement dérogé à cette règle  pendant une petite dizaine d’année agaçant même mes proches car où que je fus il me fallait trouver une maison de la presse.
 
J’ai aimé ce journal pour pleins de bonnes raisons (et aussi des mauvaises). J’ai aimé son ton, son impertinence, sa mauvaise fois et son élitisme.  Dans des années de fin d’adolescence, la lecture de ce journal me donnait sûrement l’impression d’être différent (supérieur….) flattait peut être mon ego mal placé. Il m’a aussi permis de me cultiver et de ne pas être insensible aux mouvements du monde.
 
Alors pourquoi un jour on cesse d’acheter quelque chose qui s’apparente à un compagnon de route et qui rythme le quotidien.  Je ne sais pas trop mais je me suis souvent posé la question de savoir si c’est le journal qui avait changé ou bien moi. Je n’ai pas de réponse à cette question qui est sûrement plus complexe qu’elle n’en a l’air.  J’ai le souvenir de certaines plumes (Lindon pour les livres, Eric Dahan  qui m’a fait vivre un nightclubbing par procuration, Bayon ou Philippe Garnier pour la musique) mais je n’ai plus d’attachement.
 
Libération va mal et cela me rend triste, des projets existent je ne connais pas leur pertinence seul l’idée de développer le contenu Internet me fait peur car il reste dans la lecture de journal un contact physique nécessaire. Je crois (je donne mon avis là, comme les experts j’ai un avis qui vaut ce qu il vaut, juste faire gaffe à ne pas se transformer en préconisateur…le y a qu’a faut qu’on tout le monde connaît) que le début de la fin a été le fameux échec et de la nouvelle formule et du magazine du Samedi. Libé a sûrement voulut élargir son lectorat mais à vouloir avoir tout le monde on fini par n’avoir plus personne…..
 
Je vais quand même tenter de le racheter, allez une dernière chance mais si je le lis avec les yeux de la nostalgie cela ne passera surement pas.

Commentaires

A.M. 23/10/2006 15:13

Moi je n'ai jamais acheté Libération, mais j'ai la même impression que celle que vous décrivez avec Le Monde: plus jeune avide de l'acheter, et maintenant me forçant à l'acheter deux ou trois fois par semaine, et le parcourant en dix minutes compte tenu de son contenu...Finalement les gratuits ont de l'avenir devant eux...

BARTLLEBOOTH 25/10/2006 14:02

c'est le probleme actuel nous sommes pret à payer mais que le contenu et l'analyse soit à la hauteur

thib 20/10/2006 08:40

mon nico, le passé est passé, les come-back sont toujours ratés on aime se revoir 10 ans en arrière, mais depuis, 10 ans ont passé, mais heureusement, les souvenirs restent les mêmes.