Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

3 is the magic number

BARTLLEBOOTH
C’est un numéro spécial du monde 2, c’est 36 pages dans le figaro magazine, c’est un supplément au monde du 10 novembre, bref le high-tech, les nouvelles technologies, l’avenir numérique est partout…et moi j’ai parfois l’impression d’être nulle part. 
Bon c’est vrai je me suis toujours fait traiter de vieux con depuis que je suis tout jeune mais quand même cette avalanche de suppléments, d’articles et de produits présentés me laissent pantois et KO.
Il faut quand même nuancer, le numéro spécial du monde 2 était assez éclairant sur les enjeux et l’avenir du numérique, une très bonne interview d’un ancien conseiller de Michel Rocard, la réussite d’un site d’information coréen fait par des reporters « amateurs », et la cerise sur le gâteau le livre électronique. Je suis toujours sceptique quand on me présente le livre électronique, plus de pages, tout sur un écran (ce n’est pas la définition d’un ordinateur portable ça ?) et l’argument qui tue, les bienveillantes c’est 900 pages ce n’est pas pratique à lire dans le métro (je ne suis pas sur que les bienveillantes soit le prototype de livre que l’on ait envie de lire dans le métro). Je reste plus réceptif au journal téléchargé sur une borne ou un ordinateur sur un support souple (comme dans minority report).
Pour le reste, cette avalanche de nouveaux baladeurs Mp3, nouvelle collection d’IPOD, nouveaux écrans plasma, nouvelles consoles de jeux, il va falloir que je travaille beaucoup pour pouvoir les acquérir, et j’aurai tellement travaillé que je n’aurai pas le temps de les utiliser…
Comme dans toutes les questions du type « œuf ou poule ? », ces suppléments me font parfois me poser la question : sont ils utiles par rapports aux évolutions des produits pour une information des consommateurs ou ne sont ils pas un prétexte pour générer des revenus publicitaires d’annonceurs dont les produits sont parfois présentés comme des « révolutions » ?...mais ces revenus permettent aussi aux journaux de vivre donc rien n’est simple.
Trêve de plaisanterie, il est quand même vrai que le numérique semble être l’avenir de notre économie et il vaut sûrement mieux l’intégrer que de rester au bord de la route…sur le coté mercantile, il est étonnant de voir que la forme (l’objet) disparaît pour ne laisser qu’un fond (musique, vidéo, texte, image) n’existant plus qu’en donnée binaire chargeable sur un objet unique (c’est presque écologique cela non ?).

Commentaires

bartllebooth 28/11/2006 17:09

en fait j en ai eu 4 le dernier avec moi et les 3 autres sont de formidables jouets pour mes enfants....mais pour le reste rien que de faitre mon tri selectif je cauchemarde.......toute la base de l'industie est basée sur l'obsolecence rapide des produits pour générer un flot continu de consommation

dubuc 28/11/2006 16:41

Bien vu pour la dimension publicitaire des suppléments hitech qui fleurissent ça et là!!!Je suis d'accord avec toi sur le fait que l'objet hitech reste un outil destiné à renre plus accessible le contenu, écrit, sonore, visuel... Pas si écolo que ça, car les produits évoluent tellement rapidement que ces magnifiques objets, obsolètes en 6 mois-un an, sont bons pour la casse... Et ça va où tout ça? (Allez, simple question: combien de téléphones portables as-tu eu entre les mains depuis l'acquisition de ton tout premier? Et que sont-ils devenus? - A noter une initiative de la FNAC et d'Emaus dont 'ai entendu parler à la radio: la récupération, et remise en état de vieux portables destinés à ceux que la possession du dernier modèle n'excite pas, ou qui tout bêtement n'ont pas l'envie ni les moyens de se les procurer... Ca c'est écolo et social!