Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

UN INSTANT D'ABANDON

BARTLLEBOOTH
Anticipant toujours sur l’avenir, mon marathon des bienveillantes arrivant à sa fin, j’avais lors d’un journée shopping (premiers achats de noël avec ma femme) fait l’acquisition d’un instant d’abandon de Philippe Besson en poche. Pour tout vous dire j’avais repéré ce livre l’an dernier mais le rapport nombre de pages/prix de l’édition originale  m’avait paru un peu prohibitif (étrange rapport à l’objet et aux choses, prêt à dépenser  150 euros pour une édition originale signée de Jim Harrison, mais pas 15 euros pour 150 pages environ….).
Bref je le l’ai lu en deux soir ce livre, et après les bienveillantes ce n’était pas le livre le mieux adapté pour reprendre une bouffée d’air frais….
Soit pour faire un pitch allo ciné (clin d’œil à Brieuc75….) : un homme revient dans sa ville après avoir purgé une peine de prison pour le meurtre de son fils de huit ans…..oui je sais c’est encore un truc glauque….finalement on apprends que le meurtre était sûrement un accident, que le fils n’était pas de lui, et qu’il attends dans sa maison vide le retour de son compagnon de cellule qui l’a ouvert à la vie et à sa vraie nature et tout ça sur 150 pages…. Le livre est beau sur la rédemption et sur le pardon impossible dans les yeux des autres mais je dois avouer que mes hormones hétérosexuelles ont été déçues par le fait qu’il préfère les hommes….une jolie jeune fille s’offrait à lui et il refuse…ah le con

Commentaires

bartllebooth 04/12/2006 14:40

c\\\'est vrai que l\\\'on ressort sonné et je vole sur de plus léger tout de suite car on y repense souvent à ce livre....

dubuc 04/12/2006 12:12

J'ai lu les "Bienvillantes" et ai été impressionné par la force du roman. J'avais par le passé, lu "Des Hommes ordinaires" de Ch. Browning, et les mémoires de Höss, commandant d'Auschwitz...Cette descente dans le fonctionnement interne du régime nazi, les luttes de pouvoir, les ambitions personnelles, ce mélange de psychopathes et de types apparemment normaux est totalement terrifiant et étouffant.Difficile d'entrer dans un autre ouvrage après cette lecture!