Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

sea, rain & jazz (suite et fin)

BARTLLEBOOTH

Auriez vous oublié ? ou bien les taux d’audience de cet série vous l’on fait la stopper avant la fin ?…. que nenni, tout vient à point à qui sait attendre voici donc la suite (et la fin) de sea rain & jazz…Le jeudi de l’ascension fut fait de réunion familiale ( ma sœur jumelle, son mari, sa fille, mes filles, mon oncle , ma femme ma mère et ma grand mère….je me sens presque prêt à chanter si j’avais un marteau), de sorties sous un soleil timide ( mais mieux vaut un timide que rien du tout) et le vendredi à l’identique mais coupé le soir par une sortie pour deux nouveaux concert avec des amis locaux, qui nous accompagnaient (à notre grand plaisir et j’espère au leur ) pour nos pérégrinations musicales. Cela devient un rituel que nous tenteront de perpétuer le plus longtemps possible. Le premier concert nous donna le pur bonheur de voir Abd Al Malik en concert. Je n’avais même pas son disque même si j’avais un souvenir ému de sa prestation pour l’obtention du prix Constantin, prestation vu vers minuit un soir et qui me fit venir les larmes aux yeux. Je (nous) fus (fûmes) littéralement emballé(s) par sa prestation. Lui et ses musiciens ont des qualités scéniques remarquables, des qualités musicales à l’identique et lui a un charisme naturel pouvant emporter les foules. Ce n’est pas du rap (le phrasé est différent et plus compréhensible), ce n’est pas de la chanson quoi que cela s’en rapproche, et finalement sa présence à jazz sous les pommiers était légitime car le son est  profondément jazzy et amène de l’improvisation. L’heure et demie  de concert passa en une trop courte seconde et l’invitation du trompettiste de Stephano di Battistuta  (Flavio Boltro) emmena un plus indéniable. Une réussite, un coup de cœur pour moi et si il passe près de chez vous, n’hésitez pas cela vaut largement le coup. Sortie de la salle pour attendre le deuxième concert, restauration frugale mais diététique (frites, saucisses et cidre bio) et lesté de ce repas faisant de la pub pour 5 fruits et légumes par jours, nous enchaînions sur le concert de Manu Katché. Aurait-il eu autant de monde sans la nouvelle star demande votre esprit perfide ? peut être bien que oui, peut être bien que non répond l’esprit normand….le concert fut agréable mais après Abd al Malik, tout semblait un peu terne. N’empêche que Manu Katché a une véritable technique de sioux, une force athlétique dans le tempo qui donne de l’allant, son pianiste et son bassiste  le suivant sur la piste mais hélas un peu en retrait venait le saxophoniste et  surtout le trompettiste…Le saxophoniste avait la morphologie et la qualité des cheveux de Michael Lonsdale et avait la lourde tache de se caler sur Jan Garabek   qui avait joué sur le disque. Il s’en tira pas trop mal mais semblait parfois un peu ailleurs…un vrai Michael Lonsdale quoi…Enfin le trompettiste lui n’était pas ailleurs, il était nulle part. Parfois on croyait qu’il allait jouer quelque chose, mettait son instrument à la bouche (pouf pouf)  et le reposait aussi sec se rendant compte qu’il allait faire une connerie…parfois il jouait quand même mais son but était de jouer très vite à la poursuite de quelque chose qu’il n’arrivait hélas pour lui pas à attraper. On comprend donc aisément pourquoi Manu Katché ne l’a pas repris pour son second album… Sorti vers les minuit et nous ne pouvions finir comme cela et nous enchaînions donc  sur les stands pour quelques nouvelles tournées de cidre pour nous puissions tester nos limites de retenue pour la nuit à venir….

 

Le samedi, il fallait déjà penser au départ, préparation des bagages et halte à Granville en famille pour une ballade fort agréable et rendez vous chez nos amis qui nous accompagnaient la veille au soir pour une soirée comme toujours géniale, de bons vins de bon mets, des discussions sans fin et un plaisir infini de se retrouver. Nous dormions chez eux et nous regagnions notre « demeure » amboisienne pour hélas une fin de vacances. Hélas est peut être de trop et il faut bien qu’il y ait une fin à tout. Nous avons eu pendant cette semaine de la pluie, vu la mer entendu du jazz, profité de la famille et des amis, bien mangé (j’ai gagné 2.5 kg, exploit personnel qui m’a demandé une concentration de tous les instants…). Nous nous sommes reposés, nous avons lu, entre aperçu le soleil et fait un feu de cheminée, de parfaites vacances parfaites en somme.

 

 

Commentaires

bartllebooth 31/05/2007 12:09

Bien evidemment mon cher Dubuc, je voulais y retourner pendant ma semaine de vacances pour les faire découvrir à mes filles mais le temps nous joua des tours....ce n'est que partie remise...tout ce coin de normandie, cette ligne Avranche, Granville, Barneville carteret est mon coin de paradis à moi ces rochers pour pecher à marée basse, deu bateau pour le bar, le lieu le maquereau la couleur de la mer la tranquilité, tout est pour moi un plaisir

dubuc 30/05/2007 15:08

AInsi donc tu fréquentes Granville et sa région... Connais-tu les îles Chausey?