Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

cultivons, cuisinons, mangeons et vivons

BARTLLEBOOTH

« Cultiver notre jardin » dans mes souvenirs d’étudiant ce cher Rousseau    Voltaire (merci à Brieuc et je me paye une belle honte en plus)  avait terminé Candide  avec cette phrase.  Non pas que je me prenne pour Rousseau mais en ces temps aoûtiens j’ai le sentiment non pas de cultiver mon jardin (Ma femme s’encharge très bien, seule la tondeuse est mon amie) mais de cultiver un poil dans la main qui prend des proportions intéressantes. En effet, j’ai beau avoir 6 ou 7 livres à chroniquer, autant de disques et quelques idées qui vont du stupide au brillant (non là je plaisante), je n’écris pas grand-chose et me cache derrière YouTube….La raison en est finalement simple (notez comme je tente de me justifier comme un  petit garçon pris en faute). Mme Bartllebooth et moi même avons lâchement abandonné nos jumelles aux grands parents et nous retrouvons donc pour 15 jours en couple sans enfants. C’est une situation légèrement perturbante car dans la vraie vie de tous les jours, nous organisons notre journée autour de nos deux cœurs….Nous avons donc passé une première semaine à nous acclimater et à vérifier qu’à 35 ans on récupère moins bien qu’ à 25 dés que l’on sort ou se couche un peu plus tard. Pour se remettre de ce coup psychologique, mme Bartllebooth m’a offert un week-end dans le pays de Georges Sand, non pas à rechercher Frédéric Chopin mais à se reposer dans un hôtel faisant de la balnéothérapie. Ma femme est adorable car elle pense à entretenir mon corps vieillissant et me voilà donc sur une table de massage, une jolie masseuse s’apprêtant à me masser (ce qui est normal un forgeron forge une masseuse…masse). Sauf qu’en plus de huiles essentielles, le plus produit  fut  du sel de Guérande qui sur la peau donne un effet détonnant. Ma peau est plus douce mais dieu que c’est étrange sur le coup… Vint ensuite un bain massant aux huiles, agréable aussi, sauf qu’une incompréhension de masseuses les fit m’oublier dedans (moi qui croyais qu’avec mon corps d’Apollon j’étais inoubliable….back to reality). Le bain devait durer 20 minutes mais sans montre et lunette j’étais un poil perdu, j’ai vraiment réagi quand la couleur de ma peau ressemblait au homard cuit…..Soirée agréable ensuite avec repas de bonne tenue (Crème de homard, les restes de mon bain surement, tartare de saumon, perche, fromages et chaud froid de fruit rouge). Le lendemain matin, rebelote, enveloppement d’algue et douche à jet…si ma femme avait trouvé que ma peau avait de goût de sel, c’est le goémon qui avait pris le dessus le lendemain. Retour le dimanche soir après avoir profité de toutes les possibilités de l’hôtel, piscine extérieure, piscine intérieure (eau douce et de mer ), jacuzzi et mon petit plaisir, le sauna que j’ai pu tester seul à loisir, en attendant désespérément qu’une beauté nordique face son apparition avec un serviette trop petite pour elle…ah c’est toi Chérie…si si je suis content de te voir. Dimanche soir repas de nouveau pour profiter du jardin jusqu’à tard, ce qui était la première fois cette saison. Des amis pour une bien belle soirée, repas sur le pouce (guacamole, saumon grillé au bbq avec coulis de poivron, fromage et tarte vigneronne venue directe en land Rover de Chinon plus que délicieuse) accompagné par un champagne….que demande le peuple….en l’occurrence rien d’autre mais il faut à un moment retourner sur terre et cela se fit dés le lundi matin…..

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Greg 13/08/2007 21:25

Et bien dis moi, tu en as de la chance Monsieur. Madame a de trés bonne idée :-) Elle pourrait peut-être en souffler deux mots à ta soeur ;-) lol

bartllebooth 13/08/2007 10:40

ouuups je voulais bien mettre voltaire mais ma coordination cerveau/oei/clavier est clairement déficiente. heuresement que des gens brillants consultent ce blog merci mon cher pascal

pascal 10/08/2007 18:01

Candide, c'est plutot Voltaire , non ?