Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

mais oui mais oui l'été est fini

BARTLLEBOOTH

D’habitude, on parle de pont, mais les récentes prouesses architecturales de Millau, jumelé à un quinze août  positionné un mercredi, ont fait que ce pont a été surnommé viaduc dans mon entreprise. N’hésitant jamais et étant d’un courage infini…je mes suis décidé moi aussi d’enjamber ce viaduc pour retrouver la famille Bartllebooth   qui était elle déjà en vacances. Habituellement c’est aussi un beau week-end pour clore l’été. L’été n’ayant pas débuté, c’est donc sous une pluie soutenue que je fis le trajet Touraine/Normandie.

 

 

 

 

Parfois l’esprit est un tantinet étrange, et devant choisir mon alimentation pour faire une pause sur la route, j’eu subitement une envie de vulgaire gras et salé dans la bouche, envie que je ne pus assouvir que dans ce célèbre restaurant dont un clown est l’emblème. Pourquoi un clown ? Question que je me suis posée quelques fois mais je crois que la façon dont nous consommons dans ce restaurant est parfois tellement triste qu’il faut mieux en rire (en étant aidé naturellement…). J’ai donc commandé après avoir fait la queue au milieu de mes congénères humains, queue ressemblant étrangement à des mammifères  allant vers un destin certain (maladies cardio-vasculaires ? surpoids ?). Je mâchouillais donc ensuite mon repas, devant tout de même réclamer ce qui s’apparente au plat principal car la gentille équipière qui m’avait assuré me l’amener en salle m’avait totalement oublié (deux fois oublié en quinze jours…mon ego dégonfle à vue d’œil). Ensuite je regagnais mon véhicule et au bout de 10 minutes regrettait mon choix   lorsque ma phase de digestion débuta. Arrivée tardive en tentant de masquer mes relents de nourriture, je retrouvais mes jumelles après 20 jours de séparation…20 jours bien longs finalement. Retrouvailles familiales aussi mais dès le lendemain direction Poilley pour réunion de 2 adultes et 2enfants multiplié par 4 , taille standard  des familles actuelles ? Soirée agréable mais comme d’habitude, passé Minuit je me transformais en citrouille et m’endormais lamentablement dans un fauteuil. Plus jeune, je tenais déjà peu la distance mais les années aidant, cette distance diminue comme peau de chagrin. Le lendemain nous souhaitâmes  de bons 10 ans de mariages à nos hôtes qui en ces temps de divorce express font presque œuvre d’exploit. Exploit que Mme Bartllebooth et moi tenterons de franchir l’an prochain. Retour ensuite ne famille pour la fin de semaine. Séance familiale de Ratatouille, film hilarant, même si son coté bavard n’est peut être pas fait pour les plus jeunes, les adultes y trouvant plus leur compte que les enfants finalement. Le vendredi soir visite guidée et nocturne de la pointe d ‘Agon et du havre de Régnéville/mer, à la lueur de flambeaux. Moment magique et hors du temps en regardant la mer montante et le soleil couchant. Un coin sans habitations, la terre et la mer se réunissant, eau douce et eau de mer jouant au chat et à la souris au grès des marées. Un endroit magique que je contemple à chaque visite, ma route finale passant à proximité, et dont je ne me lasserai jamais.

 

 

 

 

Préparation des valises par madame, visionnage de France/Angleterre dans un univers entièrement féminin, j’avais émis le souhait de voir le match dés le mardi soir pour m’éviter une mauvaise surprise…pas folle la guêpe. Retour en Amboisie pour cette fois la fin officielle de la période estivale de la famille Bartllebooth , cette fois oui, dans nos têtes l’été est fini…Le temps me le fit comprendre une dernière fois, car étant parti pour un jogging de fin de journée sous le soleil, parès 50 minutes la pluie pointa le bout de son nez et je fus sauvé de la noyade par ma femme qui vin me récupérer en voiture. 10 ° pour demarrer le lundi matin à vélo, oui c'est évident l'été est fini.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires