Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Poissard, forcément poissard

BARTLLEBOOTH

Quand on est con on est con chantait Georges Brassens, et jusqu ici tout va bien disait un des protagonistes de la haine. Jusqu’ici tout allait bien donc, nous étions vendredi soir le retour en train vide vous avait été narré précédemment, je croyais à ma bonne étoile et la France s’apprêtait en principe à se venger tel un super héro de mon enfance en écrasant les méchants pumas argentins qui lui avaient fait bobo. Il fallait avant se nourrir et dans un soucis de simplicité les pâtes cuites dans l’eau bouillante semblaient un choix judicieux... il l’était jusqu’au moment d’égoutter les dites pâtes, mais un geste malencontreux et con dont je ne comprends toujours rien me fit vider l’eau bouillante sur mon avant bras gauche..... Oups et AAAAArrrrrrhhhhh, ai ai ai j’ai mal comme dirait Didier bourdon dans un sketch des nuls........ Ma peau rosie alors à vue d’oeil comme un simple homard plongé dans l’eau chaude et une douleur diffuse commença à faire son effet.... Que faire alors ? rien tout d’abord si ce n’est de la crème pour calmer la brûlure et regarder le match de l’équipe de France qui à l’inverse des super héros ne prit pas ses responsabilités au moment opportun mais explosa comme un vulgaire baudruche.... Tout allait mal et la nuit n’était pas finie...... La douleur pris tout son sens à ce moment là, je ne dormis que peu et vis la belle apparition de cloques sur l’avant bras..... direction la pharmacie pour utiliser des produits adéquats, se maudire du geste de la veille tout en ayant la sensation que quelque un tentait de me repasser la peau avec un fer sur position lin..... Je me disais alors que la poisse était fini en accueillant ma soeur pour un repas de famille mais là.... Appel de mon PDG qui comme il n’arrivait avoir personne se dit que le mieux était d’appeler chez moi car il y avait un problème avec un client..... Il y a ce sketch des nuls sur la conne qui dit non, là c’est le con qui décroche qui gagne le voyage direction l’entreprise sans passer par la case départ et ni gagner les 20000

....une fois le problème de livraison résolu, retour, déjeuner tardif et la fatigue se fit sentir alors que la douleur elle ne partait pas...... sieste et retour dans le monde des vivants juste pour voir la finale de la coupe du monde qui si physique ment fut impressionnante me laissa un goût d’inachevé quand au jeu proposé, comme toute la coupe du monde d’ailleurs.

 

 

 

 

Dimanche le bras allait un peu mieux et une virée se fit à Chenonceau vu le temps frais mais ensoleillé. Que dire sur ce château, il est tellement connu que la foule présente rend parfois la visite désagréable mais là c’était supportable.... je vous mets quelques photos dont une d’un hélicoptère qui cassait toute la quiétude ambiante alors qu’une belle montgolfière se trouvait à coté. Comme pour le reste de notre consommation, il faut donc plus , après avoir visité à pied, en voiture, en bateau il faut utiliser les airs pour frimer avec le reste du monde en se prenant pour Yann Arthus Bertrand et se la jouer à là « mes vacances vues du ciel ». Je regardais les touristes dont je faisait parti, casque d’Ipod sur les oreilles pour moderniser la visite, me demandant ce qu’ils retenaient à l’arrivée de toutes ces explications.... plus je visite moins je m’intéresse aux explications pour me concentrer sur les sensations du moment. Deux heures après une visite guidée, j’ai le sentiment d’avoir déjà tout oublié....

Si cela pouvait être de même avec ma brûlure... .mais hélas non sans explication je vais garder les stigmates un moment

Commentaires

CéCé (Mme Patate) 23/10/2007 19:14

j'avais oublié ! j'atteste par la présente ... c'est bien son bras...

CéCé (Mme Patate) 22/10/2007 18:43

qui c'est qui l'a affectueusement soignée ? c'est ça soeur !!!!Dailleurs on a pas oublié les vaccins anti-grippe ?