Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Mon Everest personnel du week-end

BARTLLEBOOTH

C’est incroyable ce que vous pouvez avoir à faire quand vous avez prévu de ne rien faire....

Résultat de l’épisode précédent:

Vous vous attendiez à un week-end relativement tranquille sauf que, sauf que.... déjà le jeudi vous aviez du faire un allez retour express à Nantes pour une réunion... À l’arrivée à la gare pas de taxi en vue et c’était parti pour 45 minutes de marche le long de la Loire pour rejoindre le lieu où vous deviez être, du retard et le corps relativement refroidi par la température extérieure. Retour tardif, dîner et hop dodo et au boulot bien tôt

Vendredi classique qui devait terminer la semaine sauf qu’un téléphone d’astreinte se trouvait dans votre poche.... Vu que vous travaillez dans le gaz, qu’il fait froid vous craignez le pire et le soir alors que vous êtes dans le train, vous allez sortir votre vélo pour rentrer chez vous.... Premier coup de fil. là cela sent mauvais pour votre week-end... Du coup travail le samedi et des 3 heures prévues initialement, vous retournez chez vous après 6h de travail.... Le week-end rapetissait comme peau de chagrin....

Ces petites contraintes temporaires furent balayées par un verre de whisky et surtout par du foie gras cru et canard fumé fait par Mme lors d’un cours de cuisine le vendredi soir.... cela sent comme le début d’une compétition entre nous deux et mes papilles en salivent d’avance.

Un gros dodo, un réveil avec les enregistrements de Louis Armstrong et Ella Fitzgerald, une belle couleur de ciel d’hiver et le téléphone qui ne sonne pas, le début du bonheur... un tour à vélo pour faire les courses, lecture de l’équipe préparation du déjeuner, et là opération titanesque.... Rattrapage du repassage en retard de la famille.... À force d’être absent le tas montait montait. J’aime le repassage, c’est une activité que je trouve apaisante, presque zen, il faut se concentrer sur un mouvement.

La concentration fut tout de même contrariée par ce fichu téléphone, et votre Everest personnel, le tas de linge ne fut pas vaincu, votre courage vous abandonnant juste à la dernière difficulté.... Du coup je fais un bivouac et j’en viendrai à bout, promesse de bartllebooth

Commentaires

Idothée 18/12/2007 20:50

hihi : )
Je ne repasse quasiment jamais : )  (sauf si absolument nécessaire et au fur et à mesure )
Le moment ,foie gras cru et canard fumé avec un verre de whisky a du être très agréable
Je me souviens qu'on mange très bien à Nantes : )  C'est une ville que j'ai aimé (pas seulement pour ses restos )