Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Supergrass The road to Rouen

BARTLLEBOOTH

Il existe des groupes pour lesquels vous avez une tendresse particulière. Pourquoi ? Comment ? Il y une part de mystère là dedans. La même « oeuvre » faite par un autre et vous seriez prêt à sortir les arguments qui tuent, histoire de montrer que vous avez de l’esprit à défaut de tolérance.

Supergrass en est le parfait exemple.

C’est le prototype du groupe qui ne marquera pas l’histoire de la pop/rock anglaise si ce n’est d’avoir eu un certain succès en pleine vague brit pop . Mais...mais... Sans retourner l’histoire de la musique , certains titres de leurs quatre premiers albums ont le pouvoir indéniable de vous mettre de bonne humeur (all right , caught by the fuzz, Mary....).

En 2005, le groupe parti se mettre au vert du coté de la haute Normandie et rendit une copie proprette avec ce The road to rouen.

C’est un album étrange, mélange de ce qu’on produit les anglais ces trente ou quarante dernières années en matière de musique ( on a l’impression d’avoir un groupe partant des kinks passant par les Pink Floyd et une part de folk et de brit pop ).

C’est parfois un peut indigeste (Roxy), parfois drôle (coffee in the pot), jouissif (kick in the teeth), jamais génial mais jamais nul non plus.

C’est à l’image du groupe, un poil potache, pas ambitieux pour un centime, mais sincère du début à la fin. Il n’y a pas de cynisme, pas de calcul, juste l’envie de faire de la musique. On adhère ou pas mais en dire vraiment du mal ? J’y arrive pas pourtant c’est pas parfait.

Commentaires