Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Comment j'ai liquidé le siècle Flore Vasseur

Bartllebooth

comment-flore-vasseur.jpgJe pourrai commencer cette notule avec une phrase définitive, ce genre de phrase qui sert à mettre un joli bandeau rouge pour appâter le chaland ; elle pourrait surement commencer comme cela «  le meilleur livre sur la crise financière » un truc du genre…sauf que des livres sur la crise financière j’ai du en lire…un…celui là…donc pour faire une comparaison….

N’empêche que je ne sais pas si c’est le meilleur livre sur la crise financière mais en tout cas c’est un bon livre, voir un très bon livre que j’ai du avaler en 24 H.

Le pitch : un matheux devient grâce à son don pour les mathématiques un formidable trader.  Pas celui qui achète et qui vend mais celui qui créé des algorithmes faisant tout le travail…et après on s’étonne qu’il y ait du chômage. Si les traders sont remplacés par des machines (70 % des transactions de bourse aux Etats unis pour info….), à qui on va s’en prendre. Bref, il est contacté pour placer un nouvel algorithme qui…stop, je m’arrête là, il faudra lire le livre.

D’une écriture alerte, on suit les aventures d’un type que l’on pourrait trouver détestable mais qui grâce à la plume de Flore Vasseur devient    moins monolithe que l’image qu’il est censé représenter.

Le plus étonnant est la distance que prend Flore Vasseur avec son sujet, ni brulot, ni hagiographie, c’est une peinture nuancée que l’on regarde, avec un détachement et un humour présent pour équilibrer l’ensemble.  La bonne distance c’est pas si souvent

Une histoire, un style, pas de manichéisme,  pas de snobisme….un vrai bon livre quoi

Commentaires

Bartllebooth 18/09/2010 12:22



Bonjour déparla,


il est sur que si vous n'aimez pas les histoires d'argent...


sinon, je ne sais pas si c'est vrai, mais cela semble vraissemblable


à bientôt



deparlà 18/09/2010 08:40



j'ai trouvé l'écriture efficace, l'histoire intéressante (est-ce vraiment vrai?)mais j'ai laché le livre, peut-être trop impersonnel et mon choix était mauvais, je n'aime pas les histoires
d'argent et de business d'argent,