Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Heligo Land Massive attack

Bartllebooth

massive_attack_heligoland.jpg19 ans après ses  débuts, Massive Attack publie  un nouvel album  ( le 5eme )…Tout a changé en 19 ans, le CD est (presque) mort, la musique qu’avait inventé le groupe, le trip hop est passée de nouveauté à ancienneté et les jeunes de Bristol sont devenus…des moins jeunes de Bristol.

Surtout pour commencer, ne pas parler de blue lines (mince, c’est ce que je viens de faire), j’y reviendrai dans la semaine, car l’écoute de ce Heligo land m’a donné envie de me replonger dans la discographie du groupe. Ne pas parler de Blue lines car AUCUN groupe n’est capable de reproduire un tel miracle. Heligo land n’est donc pas un miracle, un ovni, une avancée mais c’est cependant un très bon album.

Il reste un son Massive Attack, même après 19 ans …le dub est moins présent, le Hip Hop aussi mais il reste un son, ce son  urbain. Nancy Sinatra chantait « This boots are made for walking », le son Massive Attack est lui fait pour marcher, déambuler des heures dans les villes, casque ou écouteur sur les oreilles, à l’image de la vidéo d’Unfinished Sympathy.

 

Quelques invités de marque sur cet album, Damon Albarn, l’album ayant été enregistré dans son studio londonien et non pas à Bristol. Guy Arvey, le chanteur d’Elbow  qui prête magnifiquement sa voix plaintive à un titre et Hope Sandoval dont la voix ferait pleurer un lac asséché. Elle chante d’ailleurs sur mon titre préféré du nouvel album, Paradise Circus.

Sur cette base, le groupe développe un son clinique, froid (moins que sur le précédent tout de même), à la frontière de la cold wave et du trip Hop inventé par le groupe. Que ce soit pour Blue lines ou protection, même dans la noirceur, il y avait quelques traits de lumière et plus les années ont passé, moins  la lumière fut présente et le son se fit parfois (trop) asphyxiant.

Heligo land n’est pas asphyxiant. Il peut être poisseux parfois mais le groupe montre encore son talent pour construire un son, une densité, une signature. Il n’avance peut être plus, il ne devance plus rien mais il montre avec cet album qu’il est encore un acteur majeur de la scène musicale, ce qui après  19 ans, fait presque œuvre d’exploit.

Commentaires

Girnnn 10/05/2010 18:20



Desespere donc tellement beau.



Bartllebooth 18/02/2010 00:18


@ Thom : cela ne m'étonne pas de toi mais j'aimerai en connaitre les raisons, tu as tribune libre ici. je pense même connaitre tes arguments. par contre j'ai écouté le dernier Tindersticks que moi
j'ai trouvé r****** et je suis (preque) sur que nos raisons pour ces deux disques  seront les mêmes...dans l'attente
@ voyelle t consonne : merci pour le passage et le commentaire et je pense que nous sommes d'accord, à bientôt


Thomas 17/02/2010 10:05


Bon je n'ai plus le droit d'en parler, la dernière fois j'ai malencontreusement dit que ce disque me semblait r******, je me suis fait conspuer... alors je me tais ^^


Voyelle et Consonne 17/02/2010 09:13


Je l'écoute en boucle depuis 10 jours. Comme une madeleine: le son me ramène des années en arrière. Un bel album.