Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Le retour du bartllebooth absent

Bartllebooth
Me revoilà donc, après une disparition temporaire comme un E chez Perec... Mais je le sais des rumeurs on couru pendant mon absence ( une voix m’a même dit de bouter les anglais hors de France mais la garde de mes moutons m’en a empêchée)...


- je dois vous l’avouer tout d’abord, j’ai échoué... oui moi, j’ai échoué... je croyais avoir de bonnes chances mais.... non pas que je briguai la direction de l’EPAD, je n’ai pas de papa, je suis déjà trop vieux  et pour avoir travaillé ( brièvement) dans une des tours de la défense,  je ne suis pas sur de vouloir promouvoir le centre d’affaires affilié à ce quartier... non j’ai échoué à mon pot de départ de mon entreprise, où je n’ai pu m’empêcher  de pleurer, alors que ce départ n’était qu’une volonté personnelle de voir autre chose... mais voir 35 personnes  avec qui vous avez partagé quelques années de travail commun, c’est émouvant... ils me le rendirent bien avec quelques cigares offerts et un glenfarclas de 25 ans qui méritera une chronique à lui seul.

- Ensuite, par un hasard de circonstance, mon changement d’entreprise se croisa avec un changement d’opérateur internetien... Pas loin de 3 semaines pour transférer ma ligne, de grands moments de frustration à attendre un hypothétique SMS de confirmation d’ouverture de ligne ... Je suis tenté de faire une allusion aux suicide dans ce qui est devenu mon ancien opérateur, mais ce ne serait pas très correct, je le remercie juste d’avoir coupé ma ligne début octobre et de ne l’avoir donnée au nouveau que 3 semaines plus tard.... Oui merci. Cette coupure me permit quand même de me rendre compte de ma dépendance au web,  alors je fais le fanfaron en disant que je ne regarde presque pas la télé mais finalement l’addiction aux écrans s’est juste transférée d’un média à un autre... Internet est peut être plus interactif pour moi ( ce blog en est une preuve) mais l’addiction reste quoi qu’il se passe...

- Nouveau travail, redémarrage (presque ) à zéro, tout est pareil et tout est différent, impression fugace de retourner à l’école.... plus prosaïquement  une nécessité de se concentrer sur tout car on ne sait au départ faire le tri sur les informations qui arrivent par vagues, comprendre le nouveau monde dans lequel on va nager... intéressant de repartir, d’ être non pas en danger mais moins à l’aise, moins facile, douter, réfléchir, se remettre en cause... Vivre.

- Je ne suis pas parti non plus en Suisse pour défendre Polanski, ni passer au 20 h pour défendre Frédéric Mitterrand... Les deux affaires sont liées, je tente de ne faire aucun jugement mais ces deux affaires me font m’interroger sur moi même, car si dans le cas de Polanski, je suis plutôt vindicatif ( mon histoire personnelle créant un prisme de lecture grossissant ) , j’ai une tendance à une  mansuétude  première pour le deuxième.... Et pourtant, qui est le plus coupable entre un qui paye pour des relations tarifées avec des boxeurs de 40 ans ( sic) et un homme qui a abusé d’une gamine de 13 ans il y pas loin de 40 ans... Pourquoi cette mansuétude ( l’autre est il consentant parce qu’il a été payé ?) d’un coté et ce dégoût pour l’autre et de ne pas croire à un pardon alors que la victime l’a fait... Je m’interroge sur le pardon, les gestes, la justice et ses interprétations et mes propres interrogations qui sont sans réponse.... Pas de jugement du coup pour moi, trop facile de réagir de façon primal, je laisse tout cela au jugement des autres, quoi qu’il se passera je n’en penserai rien, ou je penserai en m’interrogeant  sans cesse, sans avoir sur ce coup là de réponse, juste plus de doutes .

- Dernière note du week-end, une de mes filles à 39°4 ce soir, tousse, a mal à la tête, a des courbatures .... tout rapport et symptômes avec un virus à l’image de Babe  le cochon  est je l’espère fortuit... suite demain, et qui sait, une mise en quarantaine... Heureusement Internet est revenu


edit : visite lundi soir chez le médecin, pas de h1N1...banal virus d'un automne pas automnal
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires