Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Cercle Yannick Haenel

Bartllebooth

cercle-heanel.jpg

Un homme décide le 17 avril à 8h07 de ne pas prendre le RER qui doit le convoyer  jusqu’à son lieu de travail et de prendre la tangente, d’être libre, de fuir pour se retrouver. « C’est maintenant qu’il faut reprendre vie » dit il.

C’est sur ce pitch très simple que Yannick Haenel débute ce long roman de plus de 500 pages où l’on suivra cet homme dans Paris, Berlin et Varsovie, allant de rencontres en rencontres, tentant de retrouver une vie, sa vie qu’il sentait perdue dans le travail salarié et le monde capitaliste.

C’est une longue litanie, une litanie d’un homme dont on ne sait jamais si il est (devient) fou, ou si il est (devient) lucide sur le monde qui l’entoure. On ne sait plus ce qui est vraisemblable du rêvé (le manteau) mais nous suivons cet homme dans son but ultime de raccrocher le wagon d’une vie qui lui semblait perdue.

On est face à une écriture très poétique, entre le cru (l’instinct) et le cuit (réflexions existentielles et philosophiques). C’est par moment prodigieux et par moment ennuyeux. Par moment (trop) savant et intellectuel.

Mais même si l’on se retrouve parfois dubitatif, le livre sème ses graines, il rentre en nous pour ne pas en ressortir, une fois fermé, il ne l’est pas tout à fait, on y repense ensuite, signe au moins d’une œuvre exigeante mais réussie.

 

DEB a aimé, Alain aussi avec quelques réserves

 

Ma notule sur Jan Karski du même auteur

 

 

 

Commentaires

Bartllebooth 17/02/2010 01:42



Bonsoir Stalker,

ma réponse serait pourquoi tant de haine ? j'ai fait un tour sur votre blog, l'argumentaire est plus que développé, j'ai vu également l'article avec Alina reyes et j'avoue que tout cela me
dépasse un peu, voir beaucoup.
je ne suis qu'un modeste lecteur, ces débats me passent au dessus de la tête que ce soit une éventuelle clique à Sollers ou autre.

J'ai aimé jan Karski...le livre est faux...peut être mais à tout vous dire je m'en moque un peu...il y avait écrit roman. Claude lanzmann râle, il l'avait fait pour les bienveillantes et même si
je reconnais que Shoah est sublime, je n'oublie pas non plus qu'il a fait un film agiographique en l'honneur de tsahal.
Après Haenel ne fait pas de littérature...je ne suis pas en mesure de juger, je ne sais même pas ce qu'est la littérature, je lis des livres, je les aime, je les déteste parfois et je réfléchi
(un peu) sur l'adéquation entre la forme et le fond.
J'ai aimé le découpage en trois parties mais après si il y a des inexactitudes, je ne crois pas que jan karki fut une œuvre historique, même avec des erreurs il m'a fait m'interroger

à bientôt



Stalker 12/02/2010 20:51


Ouuups, pardon !
Ma note visait le dernier Haenel, Jan Karski.
Cercle, lui, est juste prétentieux (donc faux également, d'une certaine façon !)...
Cordialement derechef.


Stalker 12/02/2010 20:49


Bonsoir.
Prétentieux et faux, surtout.
Cordialement.


bartllebooth 07/02/2010 19:15


bonjour,

pétentieux le livre l'est c'est sur, ennuyeur par moment aussi mais je me suis accroché à quelques branches et y ai trouvé de très bons moments.
Mais je comprends également que l'on puisse laisser ce livre en cours de route, car il est exigeant et ses imperfections peuvent agacer au point qu'il vous tombe des mains

A bientôt


Loïc 07/02/2010 18:58


l'un des rares livre que je n'ai pas réussi à finir. Le coup du mec qui décide de changer de vie d'une second à l'autre, c'est très convenu.
Et j'ai trouvé tout ça (pour la petite centaine de pages que j'en ai lu) un peu prétentieux.