Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

La chronique du schtroumf grognon

 

C’est une chronique de grognon du dimanche, d’agacement inutile et de décalage sur le discours ambiant. Donc Thierry Gilardi est mort. Triste ? Surement, on ne peut se réjouir de la mort de quelqu’un (si ce n’est la pire des crapules et encore). Personnellement, je ne le connaissais pas donc pas d’opinion sur l’être humain. Sur le personnage professionnel, pas trop d’opinion non plus, il n’était pas nul c’est une évidence mais après pfffftttt... bon ? Pas bon ? Impossible à dire si ce n’est que lors de la coupe du monde de rugby, j’ai souvenir d’avoir coupé les commentaires de TF1…Pour le football, je n’ai jamais coupé les commentaires de Gilardi mais les téléspectateurs regardaient t-ils le football pour le commentaire ou pour le match ? Et c’est là ou l’hommage unanime des professionnels de la profession (comme dirait Godard) ont tendance à m’agacer. Dans tous ces hommages, la seule conclusion que cela m’amène est que le vecteur d’information est devenu presque plus important que l’information elle-même, l’emphase de l’hommage rendant caduc toute forme de retenu et de délicatesse, comme si finalement cette triste mort ne permettait que de créer un événement supplémentaire pour que la bête se nourrisse d’elle-même. Que ses collègues soient tristes je comprends mais de là à le faire partager aux spectateurs ?  Pourtant je suis sur que la
grande majorité des gens ont aimé voir l’autre JPP pleurer à midi en direct dans son journal, et de voir des joueurs mettre un brassard noir, de faire une minute de silence et de voir que Franck Ribery si il est agile (même très) avec ses pieds a aussi l’immense qualité  de savoir écrire sur un T-shirt…Je suis triste pour la famille et les amis  de Thierry Gilardi mais je crois aussi que les cimetières sont pleins de commentateurs indispensables…comme nous tous.

Commentaires