Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le blog bartllebooth Blog de vieux con

Monde virtuel ?

Un petit pas pour moi et un grand pas pour la presse ? Ou bien L’inverse un grand pas pour moi et un petit pas pour la presse ?

Figurez vous qu’hier Dimanche (et oui je connais les 7 jours de la semaine et je suis capable de les placer dans le temps, Alzheimer même pas peur…) je dus renoncer à quelque chose qui si elle est intrinsèquement futile, est tout de même totalement indispensable  à mon équilibre psychique…cette chose c’est l’achat du quotidien l’Equipe sur format papier

 Mes proches sont habitués à cette lubie (à ce besoin viscéral…pouf pouf) de lire un journal quotidien. J’ai des années durant fait l’acquisition de Libération tous les jours avant que notre histoire ne prenne des chemins différents…Bon l’Equipe cela fait moins intello mais j’assume et prends plaisir à cette comédie humaine qu’est le sport…

Me voilà donc sur mon vélo vers le supermarché le plus proche ouvert le dimanche matin faisant en même temps office de marchand de journaux….Mais là rien…Un bonjour poli et tout sourire à l’accueil pour demander « euh vous n’avez pas l’Equipe ? ».  Réponse évasive de la personne présente « la semaine dernière on l’a eu à 11h »…je repars le vélo entre les jambes en me disant pas grave je reviendrai à 11H mais à 11h même topo….Ma zenitude actuelle m’empêcha de pousser un cri de désespoir mais je n’étais pas loin. Il aurait fallu alors que j’enfourche mon fidèle destrier pour me rendre à Amboise, mais ce n’est  non tant la peur de la  distance à affronter à la force des mollets (3 Km) que la foule hostile mélangée et bigarrée entre chineurs du (célèbre ?) marché du dimanche amboisien et touristes visitant la (célèbre ) vile d’Amboise et son magnifique château. Du coup je cédais…oui je cédais et je fis l’acquisition de l’édition électronique  du journal l’Equipe… je lus donc mon quotidien sur l’écran de mon ordinateur portable…et vous voulez que je vous dise (ceux qui ne veulent pas peuvent arrêter de lire), et bien ce n’est pas pareil, voir frustrant. Obligé de grossir le format du PDF pour avoir le format du  journal papier, ne plus se mettre d’encre sur les doigts, ne plus froisser et entendre le bruit du papier, il y a comme un manque….bon je suis un peu vieux con mais on ne lit pas de la même façon un journal papier et un écran d’ordinateur. Autant on décortique sur le papier, autant on picore sur l’écran. C’est peut être l’avenir, mais ce n’est pas le mien…

Commentaires